[Actualité] Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi

Page 11 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

default Re: [Actualité] Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi

Message par Tang le Lun 21 Aoû 2017 - 13:33

Peut-être as-tu raison. Mais Alpine a quand même beaucoup axé sa com' sur le fait que l'A110 repose sur une plateforme dédiée (tout alu).

Ce qui n'est que partiellement vrai d'ailleurs (le plus important: châssis, trains et carrosserie) et du reste en grande partie induit par l'architecture propulsion à moteur central arrière retenue.

Après on peut raisonnablement supposer que la cible du SUV Alpine sera moins regardante sur la technique que la cible de l'A110...
avatar
Tang



Nombre de messages : 2430
Date d'inscription : 22/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [Actualité] Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi

Message par Vincelebourrin le Lun 21 Aoû 2017 - 13:59

Tang a écrit:
Déjà dans le grand public nombreux sont ceux qui considèrent Alpine comme faisant partie de Renault. (encore constaté il y a deux jours).
bah, c'est vrai, ca fait parti de Renault Wink c'est en interne d'une certaine marque au losange que j'ai pu avoir autant de bruits de couloirs, pas dans des bureaux excusifs aux gens de la marque au A

et de toutes facons, Renault et Alpine ont toujours été historiquement lié, ca serait d'un certain côté stupide de se priver de cet héritage, qui pourra à terme tirer les deux marques vers le haut !

Vincelebourrin



Nombre de messages : 1667
Date d'inscription : 19/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [Actualité] Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi

Message par Tang le Lun 21 Aoû 2017 - 14:13

Liés. Mais Alpine n'est pas Renault ni Alpine-Renault...

En fait je parlais de bagnole avec un copain qui s'y connait un peu, je lui parle de l'Alpine, A110, il me répond : "Ah la Renault"... J'avais aussi entendu cela lors des journées du patrimoine quand la Vision était exposée à l'Elysée...

Ca reste moins flou que DS et Citroën pour le grand public, certes... Very Happy
avatar
Tang



Nombre de messages : 2430
Date d'inscription : 22/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [Actualité] Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi

Message par Vincelebourrin le Lun 21 Aoû 2017 - 14:47

j'entends bien, mais il faut dire qu'en rally, feu la A110 était souvent inscrite avec le patronyme "Alpine-Renault" d'où l'association dans l'imaginaire collectif Smile

Vincelebourrin



Nombre de messages : 1667
Date d'inscription : 19/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [Actualité] Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi

Message par jeremy.klaxonne le Lun 21 Aoû 2017 - 15:22

Tang a écrit:Liés. Mais Alpine n'est pas Renault ni Alpine-Renault...

C'est clair : Alpine et Renault, ça n'a rien à voir.

C'est comme une Golf et une Audi A3 (et une Skoda Octavia et une Seat Leon), ça n'a rien à voir. Pareil avec Lexus et Toyota, Infiniti et Nissan, Laurel et Hardy, Abarth et Fiat (j'en passe et des meilleures) : rien à voir.
avatar
jeremy.klaxonne



Nombre de messages : 7904
Age : 57
Voitures : Mégane 3, Twingo 1
Date d'inscription : 02/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [Actualité] Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi

Message par Tang le Lun 21 Aoû 2017 - 15:46

Soit tu as du mal à comprendre le français soit tu fais semblant de ne rien comprendre à ce que j'écris. Ca se soigne peut-être mais j'ignore la spécialité susceptible de traiter cette pathologie.
avatar
Tang



Nombre de messages : 2430
Date d'inscription : 22/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [Actualité] Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi

Message par Elyas le Lun 28 Aoû 2017 - 20:00

C'est l'hypothèse que j'avancais y'a quelques temps... comme la future Zoé ne sera plus une citadine, mais une compacte.

Ils la remplaceront par une Twingo electrique, qui existe déjà chez Smart : http://www.caradisiac.com/la-renault-twingo-electrique-est-en-chemin-162283.htm
avatar
Elyas



Nombre de messages : 4142
Voitures : Blitz-Krieg und Benz
Date d'inscription : 09/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [Actualité] Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi

Message par jeremy.klaxonne le Lun 28 Aoû 2017 - 21:27

Il me semble que la traduction de Caradisiac est très approximative d'un article d'Autocar et tire des conclusions à partir de pas grand chose.

Renault's Twingo is likely to be available as a traditional petrol or a pure-electric model in the future. The brand’s UK boss, Vincent Tourette, said the Twingo has been designed to accommodate either option. Ta lking about an electric Twingo, he added: “When demand is there, we will be ready.”

Je ne pense pas que Vincent Tourette parle de la Twingo 4, qui ne doit exister qu'en phase d'avant-projet encore très flou. Il doit plutôt s'agir de l'actuelle qui pourrait très bien accueillir une motorisation électrique si le besoin se faisait sentir un jour dans le futur, puisque déjà développée pour la cousine Smart. Ca avait d'ailleurs déjà été évoqué par d'autres dirigeants de Renault à la sortie de la Twingo, en finissant par conclure que la demande n'était pas là aujourd'hui et que la Zoé suffisait pour le moment.

Ce qui ne veut pas dire que l'option ne sera pas étudiée pour la Twingo 4 quand ils commenceront à étudier ce véhicule.
avatar
jeremy.klaxonne



Nombre de messages : 7904
Age : 57
Voitures : Mégane 3, Twingo 1
Date d'inscription : 02/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [Actualité] Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi

Message par jeremy.klaxonne le Mar 29 Aoû 2017 - 9:16

En attendant, ça bouge en Chine sur les VE, même si ça faisait un bout de temps qu'on entendait parler d'un VE low-cost développé pour la Chine :

Alliance Renault-Nissan : un nouveau partenariat pour co-développer des véhicules électriques en Chine

L’Alliance Renault-Nissan et Dongfeng Motor Group Co., Ltd. annoncent la création d’une nouvelle co-entreprise afin de développer et vendre ensemble des véhicules électriques (VE) en Chine. Cette nouvelle joint-venture appelée eGT New Energy Automotive Co., Ltd. (eGT), s’appuiera sur les compétences clés de chaque partenaire. Elle capitalisera sur le leadership de l’Alliance Renault-Nissan dans le domaine du véhicule électrique, et sur les ressources que possède Dongfeng dans le secteur des énergies nouvelles, afin de répondre à la demande du marché chinois.  

La co-entreprise nouvellement créée, eGT New Energy Automotive Co., Ltd., devrait permettre d’accélérer  les développements des technologies en faveur de la mobilité zéro émission, une priorité pour Dongfeng Motor Group Co., Ltd. comme pour l’Alliance Renault-Nissan. La co-entreprise s’appuiera sur les compétences clés de chaque partenaire pour produire des véhicules électriques compétitifs destinés au marché chinois.

eGT va concevoir un nouveau véhicule électrique doté d’une interconnectivité intelligente, qui sera en ligne avec les attentes des clients chinois. Celui-ci sera développé en commun par l’Alliance et Dongfeng sur une plateforme SUV de segment A de l’Alliance Renault-Nissan. Il bénéficiera du leadership mondial de l’Alliance en matière de technologies VE et de conception automobile, mais aussi de l’expertise de Dongfeng notamment en matière de coûts de fabrication, particulièrement compétitifs.  


La création de cette nouvelle co-entreprise avec Dongfeng concrétise notre volonté commune de développer des véhicules électriques compétitifs pour le marché chinois, a commenté Carlos Ghosn. Nous sommes confiants dans notre capacité à répondre aux attentes des clients chinois et à renforcer notre leadership mondial dans le véhicule électrique.

Ce projet est l’aboutissement d’un effort conjoint en vue de développer des véhicules électriques destinés au marché chinois, mené par le ‘Triangle d’Or’ que forment Dongfeng, Renault et Nissan, un projet qui repose sur un modèle économique innovant, a déclaré Zhu Yanfeng, Président de Dongfeng. Nous sommes prêts à accompagner la grande transformation du marché en Chine, où la tendance est aux voitures légères, électriques, intelligentes, interconnectées et partagées. C’est aussi le témoignage d’une coopération stratégique approfondie et renforcée entre les trois partenaires.

Renault, Dongfeng et Nissan (Chine) Investment Co., Ltd. (Nissan) viennent de signer un accord qui donnera naissance à la nouvelle co-entreprise, baptisée eGT. Renault en détiendra 25 %, Nissan 25 % et Dongfeng les 50 % restants.  La jeune eGT devrait établir son siège social à Shiyan, une ville de la province du Hubei, au centre de la Chine. Le véhicule électrique sera produit dans l’usine Dongfeng de Shiyan, dont la capacité de production et de ventes s’élève à 120 000 unités par an. Le démarrage de la fabrication est prévu dans le courant de l’année 2019.

Selon l’Association chinoise des Constructeurs automobiles, la Chine représente le plus gros marché mondial de VE. En 2016, 256 879 VE ont ainsi été vendus en Chine, un volume en hausse de 121 % par rapport à l’année précédente. Durant les sept premiers mois de l’année en cours, la production de VE a atteint 223 000 unités et les ventes 204 000 unités, soit une augmentation de 37,8 % et 33,6 % respectivement. La stratégie mise en place vise à exploiter le potentiel de ce segment chinois du marché qui connaît une forte croissance.
avatar
jeremy.klaxonne



Nombre de messages : 7904
Age : 57
Voitures : Mégane 3, Twingo 1
Date d'inscription : 02/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [Actualité] Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi

Message par Prof le Ven 15 Sep 2017 - 11:54

Nouveau logo pour l'Alliance désormais Renault-Nissan-Mitsubishi (titre du topic mis à jour également)


_________________
avatar
Prof



Nombre de messages : 18106
Age : 45
Voitures : 318d pack luxe
Date d'inscription : 11/05/2007

http://theautomobilist.fr

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [Actualité] Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi

Message par jeremy.klaxonne le Ven 15 Sep 2017 - 12:06

Et un nouveau plan pour les 6 années à venir : Alliance 2022 (puisqu'il semblerait que 2017 + 6 = 2022  confused )

Alliance 2022 : le nouveau plan vise des synergies annuelles de 10 milliards d’euros et prévoit des ventes de 14 millions de véhicules avec un chiffre d’affaires consolidé de 240 milliards $
15 septembre 2017

Le nouveau plan, conçu pour les six ans à venir, vise à atteindre les objectifs suivants :

Produire plus de neuf millions de véhicules sur quatre plateformes communes
Augmenter la proportion de motorisations communes, passant d’un tiers à trois quart de moteurs partagés
Générer de nouvelles synergies via le partage de technologies dans les domaines de l’électrification, la connectivité et la conduite autonome
Proposer 12 nouveaux modèles 100% électriques, avec des plateformes et des composants partagés
Développer 40 nouveaux véhicules dotés de technologie de conduite autonome
Devenir un opérateur de services de mobilité à la demande par véhicules robotisés

Alliance 2022, le nouveau plan annoncé aujourd’hui pour les six ans à venir, vise au doublement des synergies annuelles de l’Alliance. L’objectif est de générer 10 milliards d’euros de synergies à la fin du plan.

« Aujourd’hui l’Alliance franchit une nouvelle étape. Le plan Alliance 2022 se fixe pour objectif d’atteindre 10 milliards d’euros de synergies annuelles. Cela sera rendu possible, d’une part grâce à l’accélération de la collaboration entre Renault, Nissan et Mitsubishi Motors sur les plateformes, les motorisations et les nouvelles technologies relatives aux véhicules électriques, autonomes et connectés. D’autre part, les synergies iront croissant grâce à l’augmentation de nos économies d’échelle. Nos ventes annuelles devraient dépasser les 14 millions d’unités, générant un chiffre d’affaires de 240 milliards $ à la fin du plan », souligne Carlos Ghosn, Président-directeur général de l’Alliance.


L’utilisation de plateformes communes va s’intensifier avec le plan Alliance 2022. Neuf millions de véhicules seront fabriqués sur quatre plateformes. L’utilisation de motorisations communes va également augmenter et représenter 75 % des ventes totales de l’Alliance.

Le plan Alliance 2022 prévoit une forte augmentation du partage des technologies relatives aux véhicules électriques, le développement et le déploiement de systèmes de conduite autonomes et de connectivité avancés ainsi que de nouveaux services de mobilité.

Douze nouveaux véhicules électriques zéro-émission, utilisant des plateformes communes dédiées ainsi que des composants multi-segments, seront lancés d’ici 2022. En parallèle, seront mis sur le marché 40 véhicules avec différents niveaux de conduite autonome allant jusqu’à l’autonomie totale du véhicule. La nouvelle stratégie d’offre de services de mobilité de l’Alliance reposera notamment sur la mise en place d’un service de transport de personnes à la demande grâce à des véhicules robotisés.

En parallèle de l’annonce du plan Alliance 2022, le nouveau logo de l’Alliance, symbole du renforcement des convergences et coopérations entre ses membres, a été dévoilé.



« Ce plan va renforcer la croissance et la profitabilité des entreprises membres de l’Alliance. Nous ferons croître nos synergies via la coopération entre ces trois entreprises, autonomes mais agissant avec l’efficacité d’une seule. Depuis 1999, l’Alliance a généré de la croissance et de la performance en s’appuyant sur deux entreprises membres. Avec le plan Alliance 2022 nous démontrerons que nous pouvons générer de la croissance et de la performance, à trois ou même davantage », conclut M. Ghosn.

                                                                                                       -


ALLIANCE 2022 – OBJECTIFS ET DÉTAILS


Alliance 2022 : volumes de ventes, chiffre d’affaires et synergies


Cette année, l’Alliance formée par Renault, Nissan et Mitsubishi Motors est devenue le plus grand groupe automobile au monde en termes de volume de ventes. Au cours du premier semestre 2017, les volumes ont augmenté de 7% par rapport à la même période en 2016 - pour atteindre 5,27 millions de véhicules, et les ventes cumulées de véhicules électriques ont dépassé les 500 000 unités.


Le total des ventes cumulées des trois partenaires devrait dépasser les 14 millions de véhicules par an à la fin du plan. Quant au chiffre d’affaires consolidé, il devrait atteindre 240 milliards $ à la fin du plan, soit une augmentation de plus de 30% par rapport aux 180 milliards $ de 2016.


Après une hausse de 16% du montant des synergies en 2016 ayant permis d’atteindre 5 milliards d’euros, l’objectif est de générer 10 milliards d’euros de synergies à la fin du plan. Le doublement des synergies sera notamment permis grâce à Mitsubishi Motors, qui contribue à l’approfondissement de la localisation, à l’utilisation d’usines communes et de plateformes partagées, et à une présence renforcée sur les marchés mûrs et émergents.


Des synergies supplémentaires sont également attendues dans le domaine des véhicules utilitaires légers, de l’après-vente et du partage des technologies (véhicules électriques, autonomes et connectés & services). Elles complèteront les synergies déjà générées grâce aux fonctions convergées : ingénierie, fabrications et logistique, achats  et ressources humaines.



Plateformes et motorisations communes


En s’appuyant sur les trois axes technologiques détaillés ci-dessous, les partenaires développeront leur utilisation des plateformes et des motorisations communes.


Parmi les nouveaux développements :



En 2022, plus de neuf millions de véhicules seront assemblés sur quatre plateformes communes. En 2016, les chiffres étaient deux millions de véhicules sur deux plateformes.
À la fin du plan, les partenaires partageront 22 moteurs sur un total de 31 - chiffre à comparer aux 14 moteurs (sur 38) partagés en 2016.
Une nouvelle plateforme de véhicules électriques ayant la capacité de conduite autonome sera créée sur le modèle des plateformes communes CMF.
Mitsubishi Motors aura accès à l’architecture CMF et pourra utiliser les motorisations communes sur ses modèles d’ici 2020.


L’extension des plateformes CMF fait suite au succès de ce système d’architecture modulaire, partagé par Renault et Nissan ces dernières années. De nombreux moteurs et véhicules au sein de l’Alliance sont effectivement issus de ces plateformes, tels que Nissan Rogue, Nissan Qashqai, Nissan X-Trail, Renault Mégane, Renault Scénic, Renault Talisman, Renault Kwid et Datsun redi-GO.



Les axes technologiques du plan Alliance 2022


Le déploiement du plan selon ces trois axes contribuera à l’augmentation des synergies en évitant la multiplicité des développements technologiques et en accélérant l’accès aux innovations à l’ensemble des partenaires.


1. Renforcement de la position de leader du véhicule électrique


En tant que pionnier et leader mondial des ventes de véhicules 100% électriques, l’objectif est de demeurer le premier fabricant de véhicules électriques accessibles au plus grand nombre partout dans le monde. D’ici 2022, les entreprises partenaires de l’Alliance proposeront une gamme de produits plus étendue, couvrant l’ensemble des segments de leurs marchés principaux, au Japon, aux États Unis, en Chine et en Europe. Principaux développements attendus :


Plateformes modulables partagées pour les véhicules électriques, couvrant de multiples segments d’ici 2020, avec une prévision que 70% des véhicules électriques construits sur ces plateformes dès 2022
Introduction, en 2020, d’une nouvelle famille de moteurs et batteries électriques, partagée par tous les partenaires de l’Alliance
Lancement de 12 nouveaux véhicules 100% électriques d’ici 2022
Autonomie de conduite électrique de plus de 600 km d’ici 2022 (selon la méthodologie d’homologation NEDC1)
Diminution de 30% du coût des batteries d’ici à 2022 (par rapport à 2016)
Temps de charge de 15 minutes pour une autonomie de 230 km d’ici 2022 (par rapport à 90 km en 2016)
Conditionnement de batterie plat et optimisé, pour plus d’espace dans l’habitacle et plus de possibilités en termes de design
Adoption de la nouvelle technologie hybride rechargeable de Mitsubishi Motors comme solution partagée pour les segments C et D d’ici 2022


2. Conduite autonome et véhicules robotisés


L’Alliance a pour ambition de lancer 40 modèles ayant différents niveaux de technologies de conduite autonome d’ici 2022.


Des programmes d’essais sont en cours dans plusieurs régions du monde dans le cadre du développement de technologies de conduite autonome, permettant aux partenaires de proposer une fonctionnalité de conduite autonome pour les véhicules grand public. Les dates clés sont les suivantes :



2018 : Véhicule à conduite autonome sur autoroute, nécessitant une surveillance permanente de l’environnement de la part du conducteur
2020 : Véhicule à conduite autonome en ville, nécessitant une surveillance permanente de l’environnement de la part du conducteur
2020 : Véhicule à conduite autonome sur autoroute, nécessitant une surveillance occasionnelle de l’environnement de la part du conducteur
2022 : Premier véhicule 100% autonome, sans besoin d’intervention du conducteur


Des essais de véhicules robotisés sont également en cours avec les partenaires DeNA (Japon) et Transdev (France), ouvrant ainsi la voie à une nouvelle ère de mobilité, dans laquelle l’Alliance vise à devenir :


un opérateur majeur de services de mobilité à la demande par véhicules robotisés, grâce à de nouveaux partenariats,
un acteur incontournable dans la fourniture de véhicules de transport collectif et de partage de voitures.


3. Connectivité et services de mobilité


L’équipe Alliance en charge du véhicule connecté et de services de mobilité  travaille au développement de nouveaux services de mobilité et de nouveaux partenariats. En plus, l’Alliance proposera de nouvelles solutions de connectivité dès 2018, dont :


Un système commun d’info-divertissement et un système commun de connectivité véhicule
Le lancement d’une plateforme Connected Cloud pour gérer toutes les interfaces de données
La plateforme Cloud ouvrira la voie à des capacités de conduite autonome pour des services de véhicules robotisés, et pour des navettes et des véhicules de livraison autonomes.


La plateforme Connected Cloud permettra aussi des optimisations opérationnelles, telles que l’amélioration de la gestion logistique et l’emploi du partage de données dans la fabrication ou en tant qu’outil de réduction des coûts de garantie. Le plan connectivité inclura le développement d’un écosystème ouvert qui permettra de nouveaux services et équipements qui se déploieront tout au long du cycle de vie du véhicule.
avatar
jeremy.klaxonne



Nombre de messages : 7904
Age : 57
Voitures : Mégane 3, Twingo 1
Date d'inscription : 02/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [Actualité] Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi

Message par mad max le Lun 18 Sep 2017 - 20:06

interview exclusive de Patrice Ratti réalisée par la page du livre (https://www.facebook.com/meganerslelivre/) : gammes GT/RS, Clio RS,...
http://www.automobile-sportive.com/news.php?page=interview-patrice-ratti-renault-sport-cars-francfort-2017-20170918

mad max



Nombre de messages : 315
Date d'inscription : 14/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [Actualité] Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 11 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum