[DaimlerChrysler] La fin...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

default [DaimlerChrysler] La fin...

Message par Quentin le Lun 14 Mai 2007 - 19:58

Source: 24heures

INDUSTRIE AUTOMOBILE | 17h30 Le groupe automobile va vendre sa filiale américaine Chrysler au fonds d'investissement Cerberus, mettant un point final à l'une des plus grosses fusions transatlantiques jamais réalisées.

Le cinquième constructeur mondial, a annoncé lundi dans un communiqué qu'il allait céder 80,1% de Chrysler au fonds américain Cerberus pour 5,5 milliards d'euros.Daimler, recentré à l'avenir sur l'Allemagne et la marque Mercedes, gardera les 19,9% restants. La transaction devrait être bouclée rapidement, dès le troisième trimestre 2007.
"Nous sommes persuadés d'avoir trouvé la solution qui promet le plus de valeur à la fois pour Daimler et pour Chrysler. Les synergies entre les deux groupes sont épuisées", a justifié le patron de DaimlerChrysler, Dieter Zetsche, lors d'une conférence de presse à Stuttgart (ouest).
En cédant le contrôle de sa filiale, Daimler se sépare de marques mondialement connues comme Chrysler, Dodge et Jeep. Il fait une croix sur 47 milliards d'euros de chiffre d'affaires annuel, soit près d'un tiers de son activité et 80.000 salariés.
Mais il se débarrasse avant tout d'un foyer de pertes.
Depuis le rachat de l'américain Chrysler par l'allemand Daimler-Benz en 1998, la filiale est confrontée aux Etats-Unis à une concurrence asiatique très agressive. Et elle fait les frais d'une gamme inadaptée, centrée sur les gros 4x4 alors que les automobilistes américains se tournent vers des véhicules moins gourmands à cause de l'envolée des prix du brut.
Pour redresser les comptes de Chrysler, les Allemands ont injecté des milliards d'euros et supprimé des dizaines de milliers d'emplois. Mais la marque reste désespérément dans le rouge.
En février, DaimlerChrysler ouvert la voie officiellement à une vente en annonçant envisager "toutes les options stratégiques" pour sa filiale américaine.
En lâchant Chrysler, Daimler se déleste d'un autre poids : les engagements de la marque américaine en matière de pension et de retraite, soit 18 milliards de dollars qui pesaient comme une épée de Damoclès sur ses comptes.
Symboliquement toutefois, l'opération est un lourd échec.
Daimler vend pour une somme modique une entreprise qu'il avait rachetée pour 36 milliards de dollars.
Il met un terme dans la douleur à l'un des plus gros mariages transatlantiques jamais réalisés dans le secteur industriel, une fusion présentée en 1998 comme un "mariage céleste".
C'est également un revers personnel pour Dieter Zetsche, qui n'a pas réussi à redresser Chrysler malgré un long bail à la tête de la filiale.
Avec la fin de l'histoire Chrysler, une nouvelle ère s'ouvre pour Daimler.
Recentré sur la filiale haut de gamme Mercedes, la petite voiture Smart et les poids lourds, le constructeur sera beaucoup plus rentable.
"Nous voulons devenir le leader mondial dans les voitures et les services haut de gamme et dans tous les segments de marché où nous sommes présents", a annoncé M. Zetsche.
Pour marquer ce nouveau départ, le groupe va convoquer ses actionnaires en assemblée générale pour changer son nom de "DaimlerChrysler AG" en "Daimler AG".
Pour Cerberus, la transaction est un couronnement. Avec Chrysler, c'est une véritable icône de l'industrie américaine qui tombe dans son escarcelle alors qu'il vient tout juste de renoncer à l'équipementier automobile Delphi.

A la Bourse de Francfort, les investisseurs applaudissaient. Vers 14h20 GMT, le titre s'envolait de 2,71% à 62,25 euros.
"L'opération est très positive. Daimler n'est plus une cible potentielle car il n'aura plus à encaisser l'impact négatif de Chrysler sur sa valorisation boursière. A l'avenir, le morceau sera trop gros pour un fonds d'investissement", notait Georg Stürzer, analyste à la banque HVB.
Chrysler est vendu. Mais à qui?
Le site officiel de Cerberus C'est le genre de "marches arrière" auxquelles nous ont habitué les fusions géante de la dernière décennie: après avoir racheté Chrysler en 1998 pour 36 milliards, l'Allemand Daimler-Benz s'en sépare pour 7,5 milliards de dollars. L'annonce met un point final a un feuilleton qui durait depuis des mois.
Mais qui est l'acheteur, le fonds d'investissement Cerberus? La société de participations, basée à New York, a été fondée en 1992 avec une mise de départ de 10 millions de dollars par Stephen Feinberg: un trader formé à l'école des années 80, en pleine frénésie "yuppie", qui a transformé sa boîte en une véritable pieuvre financière. Aujourd'hui, Cerberus s'appuie sur un pactole de 24 milliards de dollars, pour une bonne quarantaine de participations majoritaires et minoritaires.
Cerberus contrôle entre autres les supermarchés Albertson et IAP Worldwide Services, un des plus gros fournisseurs de support logistique de l'armée U.S en Irak. La firme a déjà un pied dans l'automobile avec l'allemand Peguform (pièces de plastique pour intérieurs de véhicule) et la prise de contrôle en 2006 de 51% de GMAC, filiale financière de General Motors. Il était aussi sur les rangs pour le rachat de Delphi, fabricant de pièces détachées en faillite.
Avec d'autres cibles dans la lunette, Cerberus est en train de se constituer un joli portefeuille. Au grand dam des syndicats: ceux-ci voient avec inquiétude un fonds d'investissements faire main basse sur les éclopés d'un secteur automobile en grosse déconfiture aux Etats-Unis. Ils craignent que ça ne fasse qu'accélérer l'hémorragie d'emplois, déjà sabrés par dizaines de milliers.

Nicolas Berlie
avatar
Quentin



Nombre de messages : 21850
Localisation : Rüsselsheim (DE) / Moselle (57)
Voitures : Range Rover Evoque / Opel Adam Rocks / Porsche Cayman 987
Date d'inscription : 15/11/2006

http://huber-design.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [DaimlerChrysler] La fin...

Message par Drien19 le Lun 14 Mai 2007 - 20:09

cry:pale:
avatar
Drien19



Nombre de messages : 21732
Age : 23
Voitures : Renault Twingo I
Date d'inscription : 02/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [DaimlerChrysler] La fin...

Message par Quentin le Lun 14 Mai 2007 - 20:59

C'est plutot une bonne chose!

Si Chrysler a trouvé le bon repreneur, ils pourront faire leurs voitures!!

Et non plus des rejetons de vieilles mercedes recarrossées!
avatar
Quentin



Nombre de messages : 21850
Localisation : Rüsselsheim (DE) / Moselle (57)
Voitures : Range Rover Evoque / Opel Adam Rocks / Porsche Cayman 987
Date d'inscription : 15/11/2006

http://huber-design.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [DaimlerChrysler] La fin...

Message par Ragazzo57 le Mer 16 Mai 2007 - 23:28

Il est temps que PSA investisse le marché US. Nos baguettes de pain vont déclarer la guerre aux... Big Mac (three).
avatar
Ragazzo57



Nombre de messages : 8687
Localisation : Moselle (57)
Voitures : Citroën C4
Date d'inscription : 25/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [DaimlerChrysler] La fin...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum