[PDG PSA]Aux armes !!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

default [PDG PSA]Aux armes !!!

Message par Ragazzo57 le Mar 6 Fév 2007 - 20:09



Christian Streiff a pris mardi les commandes du groupe automobile français PSA Peugeot Citroën, et a annoncé dans la foulée une réorganisation de la direction afin de "retrouver au plus vite croissance et rentabilité".

Outre la confirmation de l'arrivée de M. Streiff à la présidence du directoire du premier constructeur français, PSA a annoncé dans un communiqué l'arrivée de trois autres nouveaux membres: Gilles Michel, qui prend la direction de la marque Citroën, Grégoire Olivier, jusque là PDG de l'équipementier Faurecia, et Roland Vardanega.

Frédéric Saint-Geours reste à son poste de directeur de la marque Peugeot et au directoire, dont il est membre depuis 1998.

Christian Streiff a annoncé une réorganisation au sommet avec la création d'un "Comité de direction générale" qui constituera le nouvel organe exécutif du groupe. Ce Comité est constitué des cinq membres du directoire ainsi que de cinq directeurs, rattachés au président du directoire.

"Cette nouvelle organisation simple et opérationnelle permettra des prises de décision rapides pour retrouver au plus vite croissance et rentabilité", a assuré M. Streiff, cité dans le communiqué, donnant une première indication de ses priorités.

En plaçant la "croissance" et la "rentabilité" au centre de son action, le nouveau président de PSA entend faire face aux difficultés d'un groupe qui a enregistré une baisse de ses ventes mondiales en 2006 et dont la marge opérationnelle s'érode.



La présentation des résultats financiers du groupe mercredi matin permettra à Christian Streiff de faire sa première intervention devant la presse.

Le nouveau patron de PSA pourrait présenter ses premières priorités, après trois mois de consultations intensives, et aussi proposer un calendrier.

Les nominations annoncées mardi traduisent une forte continuité dans la nouvelle direction, avec cependant une touche de renouvellement avec l'arrivée au directoire de Grégoire Olivier, PDG de l'équipementier Faurecia depuis six mois ainsi que d'Isabelle Marey-Semper, appelée du groupe Thomson au Comité de direction générale.

Mais la plupart des nouveaux responsables figuraient déjà dans l'organigramme de la direction.

Le nouveau directeur de la marque Citroën, Gilles Michel, était directeur des plates-formes, techniques et achats, mais avait fait avant son entrée en 2002 chez PSA une grande partie de sa carrière chez Saint-Gobain, comme M. Streiff.

M. Michel succède à Claude Satinet qui part en retraite à 62 ans.

Roland Vardanega, qui était directeur industriel et fabrications, devient responsable des opérations.

Robert Peugeot, directeur innovation et qualité, et PDG de la FFP, holding principal du groupe familial Peugeot, est coopté au conseil de surveillance du groupe.

La rumeur court que Christian Streiff, fraîchement PDG, auait d'ores et déjà contesté l'autonomie de Citroën au sein du groupe, jugeant dangereux que le constructeur aux chevrons puisse voir augmenter ses ventes plus vite que son associé Peugeot.

Il est question d'une main mise plus virulente sur Citroën, lui interdisant certains marchés et audaces stylistiques, afin de ne pas voler des clients à la marque au lion


Outre le Comité de direction générale, quatre "fonctions opérationnelles" (Chine, Mercosur, achats, pièces de rechange) ainsi que la direction des cadres dirigeants, seront également rattachées au président. Leurs titulaires seront annoncés ultérieurement.

Enfin, Faurecia a annoncé que Yann Delabrière serait proposé pour être nommé PDG en remplacement de Grégoire Olivier par le conseil d'administration du 16 février. M. Delabrière est actuellement directeur financier du groupe PSA.

Il va prendre les rênes de l'équipementier, filiale de PSA, au moment où ce dernier a creusé sa perte et accusé un fort recul de sa marge opérationnelle en 2006, et doit poursuivre son plan de restructuration.


=> Je me demande qu'est-ce qu'il va nous préparer ! En tout cas, rassurez vous, la phrase soulignée, c'est du pipo ! Laughing
avatar
Ragazzo57



Nombre de messages : 8669
Localisation : Moselle (57)
Voitures : Citroën C4
Date d'inscription : 25/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [PDG PSA]Aux armes !!!

Message par Drien19 le Mer 7 Fév 2007 - 12:33

J'espère qu'il sera bien, car renault et Gohsn ...

_________________
http://theautomobilist.fr/
avatar
Drien19



Nombre de messages : 21732
Age : 22
Voitures : Renault Twingo I
Date d'inscription : 02/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [PDG PSA]Aux armes !!!

Message par Quentin le Mer 7 Fév 2007 - 12:35

Notre malheureux claude satinet qui part Neutral Eh bin....
avatar
Quentin



Nombre de messages : 21754
Localisation : Rüsselsheim (DE) / Moselle (57)
Voitures : Range Rover Evoque / Opel Adam Rocks / Opel Mokka X
Date d'inscription : 15/11/2006

http://huber-design.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [PDG PSA]Aux armes !!!

Message par Ragazzo57 le Mer 7 Fév 2007 - 18:40

A 62 ans quand même.
avatar
Ragazzo57



Nombre de messages : 8669
Localisation : Moselle (57)
Voitures : Citroën C4
Date d'inscription : 25/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [PDG PSA]Aux armes !!!

Message par KLEEV le Lun 5 Mar 2007 - 14:39

A l'aube de l'ouverture du salon de l'automobile de Genève, Christian Streiff, président du directoire du groupe PSA Peugeot-Citroën a dévoilé dans une interview accordée lundi, au journal Le Figaro, un coin de sa stratégie de relance.

L'heure de la rupture a sonné !

Le PDG a ainsi déclaré que "la relance du groupe ne se fera pas uniquement grâce à de nouveaux modèles".
Pour "mettre fin à l'envolée de nos frais fixes" le groupe PSA qui "sort d'une merveilleuse période d'embauches" devra vraisemblablement "se résoudre à une baisse des effectifs" a-t-il déclaré, ajoutant que le groupe recollera, si il y a de bons modèles et de bons prix de revient".

Le groupe français qui emploie au total 210 000 personnes et 130 000 en France a vu ses bénéficies nets chuter en 2006 à 176 millions d'euros contre 1,029 milliard en 2005, et le chiffre d'affaires de la division automobile diminuer de 1,1 %.
avatar
KLEEV



Nombre de messages : 6769
Date d'inscription : 21/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [PDG PSA]Aux armes !!!

Message par KLEEV le Lun 5 Mar 2007 - 14:40

Le groupe PSA Peugeot-Citroën a annoncé ne pas vouloir poursuivre les discussions entamées en 2006 avec le constructeur malaisien Proton, "faute de bonnes conditions de réussite réunies".

Le dialogue s'axait sur une éventuelle coopération, permettant alors à Peugeot et Citroën de se développer en Malaisie et de bénéficier d'une base industrielle pour leurs activités commerciales dans l'ASEAN. (Association des Nations du Sud-Est Asiatique)
avatar
KLEEV



Nombre de messages : 6769
Date d'inscription : 21/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [PDG PSA]Aux armes !!!

Message par Yves le Lun 5 Mar 2007 - 17:26

Dans un entretien accordé au FIGARO (5/3/07), M. Christian Streiff, président de PSA Peugeot Citroën, détaille son projet pour relancer le groupe. Il indique que le plan d'amélioration de la qualité des véhicules, qui commence déjà à produire ses effets, doit être accéléré afin que PSA revienne « très vite parmi les meilleurs dans le monde sur ce plan ». La 308 constituera le premier grand test de la nouvelle approche de la qualité du groupe. « Nous venons d'ailleurs de prendre la décision de dépenser plusieurs millions d'euros supplémentaires pour être absolument certains d'éviter les défauts de jeunesse », souligne-t-il.
M. Streiff explique que la réduction des coûts est également un point primordial, sur lequel il souhaite, plus qu'un changement, une véritable rupture. « Nous allons d'abord faire un effet particulier sur les achats, qui constituent le premier levier pour réduire les coûts. Notre objectif n'est pas une variation de baisse des prix de quelques pour cent, nous voulons changer d'ordre de grandeur. L'autre projet consiste à mettre en oeuvre toujours plus de projets gagnant-gagnant avec les fournisseurs. Nous voulons enclencher, avec les meilleurs d'entre eux, des dynamiques à moyen et à long termes de baisse rapide de coûts. L'idée est de collaborer étroitement avec eux lors d'un changement de modèle en partageant des éléments clés dans l'ingénierie ou la recherche et le développement », détaille-t-il, ajoutant qu'il faut « s'obliger à concevoir un nouveau modèle sur une base de coûts inférieure au précédent ».
PSA doit aussi lutter contre l'inflation des frais fixes, indique M. Streiff. « Le groupe a été dimensionné pour 4 millions de voitures. Nous préparons un plan d'actions pour qu'il soit parfaitement compétitif à 3,5 millions de véhicules, mais nous n'oublions pas pour autant l'objectif de croissance », explique-t-il, ajoutant qu'il faut être conscient que « la relance du groupe ne se fera pas uniquement grâce à de beaux modèles ». « Nous redécollerons si nous avons les bons modèles, mais aussi de bons prix de revient », déclare-t-il.
M. Streiff indique qu'il préfère surveiller la rentabilité des capitaux investis plutôt que la marge opérationnelle. « Un point fort de PSA Peugeot Citroën est de bien savoir faire tourner ses capitaux, ce qui lui permettra d'être plus vite rentable », se réjouit-il.
M. Streiff indique en outre qu'il est impératif de réduire sensiblement les délais de conception des modèles (4 ans environ actuellement) et les coûts de développement. « Nous mettons en place des méthodes qui permettent de développer des voitures plus vite et moins cher. Ensuite,
d'ici à 2020, nous sortirons des véhicules supplémentaires pour l'Europe et d'autres pour les marchés plus lointains. La diversité va s'accroître, mais en utilisant de plus en plus de bases communes », explique-t-il. Il ajoute que le groupe a des ambitions dans le haut de gamme, « mais également sur un concept différent de celui dont on parle habituellement. Le haut de gamme ne signifie plus forcément de grosses voitures, il s'élargit à des véhicules plus petits ».
Enfin, M. Streiff annonce que la gamme du groupe sera complétée et améliorée à l'horizon 2010-2011 et qu'ensuite, les équipes reprendront de fond en comble tout le plan produits à moyen et long terme. « C'est l'un des chantiers de la direction générale. Il va falloir réfléchir à notre présence sur le marché des low-costs. De même, les tout terrain seront également importants. Ils vont évoluer vers des modèles moins gros, moins lourds, moins polluants, nous devons anticiper ce mouvement et y prendre part », souligne-t-il. Il explique également qu'il n'a pas d'a priori contre les acquisitions, mais qu'il faut être méfiant car les fusions sont souvent des échecs. « S'agissant des coopérations, je ne souhaite pas les élargir à de nouveaux partenaires. Je préfère plutôt approfondir les plus riches et les plus prometteuses des coopérations qui existent », ajoute-t-il.
Par ailleurs, le quotidien indique que PSA a mis un terme aux discussions qu'il menait avec Proton (cf. revue de presse du 20/11/06), car le projet de coopération ne garantissait pas les conditions de production à bas coûts recherchées. De plus, en raison de la complexité des différents marchés du Sud-Est asiatique, l'accès au marché automobile malais n'offre pas de garantie de développement dans d'autres pays.
avatar
Yves



Nombre de messages : 1407
Localisation : 75 Intra-Muros
Voitures : *Citroën C5 Sillage Gris Iceland 2,0i 143Ch avec essuie vitre arrière*
Date d'inscription : 22/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [PDG PSA]Aux armes !!!

Message par Yves le Mer 7 Mar 2007 - 14:41

Christian Streiff : "la qualité est une contrainte qui dépasse toutes les autres"

Pour son premier salon de Genève à la tête de PSA Peugeot Citroën, Christian Streiff a détaillé devant quelques journalistes les principales réformes engagées depuis sa prise de fonction le 6 février dernier. En tête : raccourcissement des délais et amélioration de la qualité.


"Les équipes de PSA sont focalisées à 100% sur quelques priorités incontournables". Un mois après sa prise de fonction, le tiers du délai imparti (100 jours) aux équipes pour faire des propositions est déjà écoulé. Et une première décision est tombée avec l’annonce le 5 mars de l’arrêt des discussions avec Proton.
"Le projet n’était pas suffisamment bon pour qu’on s’y lance", a tranché le président, soulignant que cela se faisait en bon terme avec les équipes malaises. Concrètement, la taille du marché malais et des pays voisins de l’Asean était trop limitée avec, par ailleurs, un potentiel d’intégration locale insuffisant, a-t-il expliqué. "Nous avons choisi de ne pas mobiliser des ressources importantes pour une ambition limitée," a-t-il dit.
Ces mêmes raisons qui font que PSA n’étudie pas le dossier Chrysler. "Nous devons changer la donne en terme de qualité, reprendre le plan produit à 2010, aller plus vite à l’international, réduire les coûts", a listé Christian Streiff ajoutant que dans ce contexte "la dispersion des esprits sur des chantiers comme Chrysler est très néfaste".
Les priorités sont clairement ailleurs avec la Chine, où les ventes du groupe ont augmenté de 40% sur les deux premiers mois de l’année et la saturation prochaine des capacités de production, le Brésil et l’Argentine, ainsi que l’Europe de l’Est et notamment la Russie. Dans ce dernier pays, le groupe devrait annoncer d’ici septembre ses projets d’investissement, a-t-il précisé.

Au moins 26 modèles en 3 ans
La rapidité de décision et la vitesse d’exécution apparaissent comme des caractéristiques déterminantes du nouveau président qui ne veut "aucun effet de boîte aux lettres". C’est le sens de la réorganisation de l’organigramme du groupe qui a "regroupé le produit dans une même main de l’idée à sa réalisation". Ce qui supprime des aller-retours entre les équipes de développement produits et les équipes des marques pour apporter à la fois des gains de temps et des synergies.
La réduction des délais de conception devra être très significative (par rapport à un maximum actuel de 4,5 ans), mais le président du groupe attend les propositions des groupes de travail avant de se prononcer sur ce point.
Le plan produit annoncé par Renault de 26 modèles en 3 ans est devenu une référence et "nous devrons faire au moins cet objectif" a dit Christian Streiff. Pour cela, le groupe devra combler "un ou deux petits trous dans la gamme". Mais la difficulté tient également une reprise du plan produit pour éviter un effet de vieillissement de la gamme dans 3 ans.

Qualité en tête des priorités
"La contrainte qui dépasse toutes les autres, c’est la qualité. Il n’est pas question de faire le moindre pas de coté là-dessus", a rappelé Christian Streiff. Pour ce faire, la prise de contact avec les fournisseurs devra se faire très en amont malgré les risques que cela peut comporter. "Si un projet est prévu sur 4 ans, il faut démarrer avec les équipementiers à -4 et pas à -2,5", a-t-il dit. Les objectifs de qualité et de rapidité ne sont pas incompatibles pour le président de PSA mais au contraire "vont de pair".
Des suppressions de postes s’ajouteront-elles aux 10 000 déjà annoncées en septembre par Jean-Martin Folz ? "Il est beaucoup trop tôt pour le dire", a répondu Christian Streiff sans écarter l’hypothèse. "J’ai demandé à toutes les directions de réduire les coûts et le premier enjeu est celui des achats qui représentent deux tiers de notre prix de revient". De même, une éventuelle fermeture de site n’est "pas le sujet". "Nous devons adapter nos frais fixes dimensionnés pour faire 4 millions de voitures par an aux 3,5 millions que nous produisons. Mais notre véritable objectif est de retrouver la croissance et le demi point de part de marché perdu à cause de la qualité".
avatar
Yves



Nombre de messages : 1407
Localisation : 75 Intra-Muros
Voitures : *Citroën C5 Sillage Gris Iceland 2,0i 143Ch avec essuie vitre arrière*
Date d'inscription : 22/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [PDG PSA]Aux armes !!!

Message par KLEEV le Mer 7 Mar 2007 - 16:44

Donc, cela signifie que le projet de la 608 est relancé !
avatar
KLEEV



Nombre de messages : 6769
Date d'inscription : 21/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [PDG PSA]Aux armes !!!

Message par Drien19 le Mer 7 Mar 2007 - 17:20

Oui, mais le design ne sera pas du tout le même que 908 RC cry

_________________
http://theautomobilist.fr/
avatar
Drien19



Nombre de messages : 21732
Age : 22
Voitures : Renault Twingo I
Date d'inscription : 02/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [PDG PSA]Aux armes !!!

Message par Yves le Mer 7 Mar 2007 - 18:45

Il n'en sera que mieux Wink
avatar
Yves



Nombre de messages : 1407
Localisation : 75 Intra-Muros
Voitures : *Citroën C5 Sillage Gris Iceland 2,0i 143Ch avec essuie vitre arrière*
Date d'inscription : 22/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [PDG PSA]Aux armes !!!

Message par KLEEV le Mer 7 Mar 2007 - 19:34

elle devrait avoir des lignes "epurées" car, faut bien le dire, les lignes de la 908RC, aussi belle soit elle, etaient un peu lourde !!! comme dirait quelqu'un: le designer avait encore de l'encre dans son stylo !!!
avatar
KLEEV



Nombre de messages : 6769
Date d'inscription : 21/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [PDG PSA]Aux armes !!!

Message par Quentin le Mer 7 Mar 2007 - 19:49

La 608 aura un style novateur dont aucune ligne n'est presente dans le proto c'est Galix qui s'en occupe!
avatar
Quentin



Nombre de messages : 21754
Localisation : Rüsselsheim (DE) / Moselle (57)
Voitures : Range Rover Evoque / Opel Adam Rocks / Opel Mokka X
Date d'inscription : 15/11/2006

http://huber-design.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [PDG PSA]Aux armes !!!

Message par Yves le Mer 7 Mar 2007 - 20:53

La gamme de Citroën pourrait être "complétée rapidement", a déclaré Gilles Michel, le nouveau directeur général de la marque, dans la foulée de la présentation du C-Crosser, le premier 4x4 du groupe, à l'occasion du 77e salon automobile de Genève.

Dans un entretien accordé à Reuters, il a également indiqué que, un mois après son arrivée à la tête de Citroën, il n'avait pas l'intention de tout chambouler, tout en insistant sur la nécessité de réaliser un travail important sur la qualité.

Gilles Michel, qui était auparavant directeur plates-formes, techniques et achats au sein de PSA, a remplacé Claude Satinet comme directeur général de Citroën en même temps que Christian Streiff remplaçait Jean-Martin Folz à la présidence du directoire de PSA.

Il a précisé qu'il inscrirait son action dans le cadre du "Contrat 2010" que prépare Christian Streiff pour l'ensemble du groupe, visant à la fois à accélérer le lancement de produits à un coût moindre tout en faisant un effort particulier sur la qualité.

"La qualité des produits a fortement augmenté dans les années récentes. On attend beaucoup du C4 Picasso et les premiers retours de la C6 sont très bons", a souligné Gilles Michel, ajoutant que des détails seraient communiqués en la matière d'ici la fin de l'année.

Il a confirmé les prévisions de ventes de véhicules pour 2007 de son prédécesseur, à savoir une fourchette comprise entre 1,45 et 1,50 million de véhicules contre 1,406 million en 2006.

"C'est un objectif qui est atteignable. Les deux premiers mois de l'année se présentent pas mal. Et le potentiel que nous apporte C4 Picasso est très puissant", a déclaré Gilles Michel.

Pour le C-Crosser, l'objectif, en année pleine, est de vendre 15.000 unités, a-t-il poursuivi, ajoutant que le modèle suscitait "beaucoup d'attentes" auprès des clients qui le "demandaient depuis longtemps".

S'IMPLANTER EN RUSSIE

"Cela fait trois semaines que je tourne de la manière la plus rapide dans les équipes (...) et je suis frappé par le dynamisme général de notre marque, par la force de la reconstruction qui est en train de s'achever", a souligné Gilles Michel.

"Je ne suis pas du tout dans l'état d'esprit de faire des transformations radicales", a-t-il ajouté, estimant que les points forts de Citroën étaient sa gamme "complètement renouvelée", les ventes en croissance rapide à l'international, les performances des voitures dans le domaine de l'environnement et une image du groupe "en cours de modification".

"On va s'appuyer là-dessus et chercher à créer une dynamique entretenue de croissance, en alliant la qualité et le plan produits. Il faut regarder à nouveau ce plan pour chercher la façon dont on peut le compléter rapidement", a précisé Gilles Michel.

Cela veut dire qu'en Europe, à l'image du lancement du 4x4, Citroën continuera à explorer sur quelles niches il peut encore aller. A l'international, soit pour Citroën en Amérique latine et en Chine, il s'agira de poursuivre la mise sur le marché de véhicules qui existent déjà en Europe et/ou de continuer à développer des véhicules spécifiques pour ces pays.

"Il ne doit pas y avoir de limites à notre développement au Brésil, en Argentine ou encore en Chine", a souligné Gilles Michel.

Parmi les autres axes de développement à l'international, il a évoqué la Russie, où Citroën a vendu 12.000 voitures en 2006 sur un marché estimé à 1,7 millions.
avatar
Yves



Nombre de messages : 1407
Localisation : 75 Intra-Muros
Voitures : *Citroën C5 Sillage Gris Iceland 2,0i 143Ch avec essuie vitre arrière*
Date d'inscription : 22/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [PDG PSA]Aux armes !!!

Message par KLEEV le Jeu 8 Mar 2007 - 16:42

A l'occasion du salon de l'automobile de Genève qui se tient jusqu'au 18 mars 2007, Peugeot a développé un site spécifique présentant ses dernières nouveautés (4007, 207CC, 207RC), ses concept-cars (207 SW Outdoor…) et bien sur sa gamme.

Des photos et des vidéos exclusives de la 908 HDI FAP sont également à découvrir.

Un peu long a charger, mais, superbe !!!!

http://www.salon.peugeot.ch/
avatar
KLEEV



Nombre de messages : 6769
Date d'inscription : 21/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [PDG PSA]Aux armes !!!

Message par KLEEV le Mer 11 Avr 2007 - 15:14

GREVES D'AULNAY:

Après plus d’un mois d’arrêt de travail, les 400 grévistes de l’usine PSA d’Aulnay-sous-Bois ont voté ce 10 avril la fin de leur mouvement.
Finalement, ceux-ci n’auront obtenu que des “mesures locales” : une baisse de 50% du coût des transports privés par cars, la réduction à deux euros du prix du plat à la cantine de l’usine, le versement d’une prime exceptionnelle de 125 euros pour tous les salariés.
Le texte fixe également le paiement de deux jours de grève, le maintien des droits à congés payés pour trois autres jours, ainsi que la limitation du nombre de samedi travaillés à onze jours dans l’année.

En revanche, aucune augmentation prévue par la direction, ce qui était pourtant la majeure revendication des grévistes.

Selon Philippe Julien, délégué CGT du site, les grévistes ont néanmoins “gagné une première manche en menant six semaines de grève dans des conditions particulièrement difficiles”. “
La direction n’a rien cédé sur nos revendications principales, mais ce n’est que partie remise“, concluait ce dernier.

via autoblog du 11/04/2007
avatar
KLEEV



Nombre de messages : 6769
Date d'inscription : 21/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [PDG PSA]Aux armes !!!

Message par KLEEV le Mer 11 Avr 2007 - 15:16

GREVES D'AULNAY SUITE ET FIN.

Effet Ségolène ? J’en doute …

Alors que la candidate socialiste a récemment apporté son soutien au personnel en grève de l’usine PSA d’Aulnay, les grévistes ont voté mardi en assemblée générale la fin de leur mouvement entamé le 28 février, et signé un accord de fin de conflit, selon syndicats et direction.


Après six semaines de grève, les grévistes de PSA Aulnay ont, “à l’unanimité”, décidé de “demander aux organisations syndicales qui soutenaient la grève de signer le protocole de fin de conflit et de suspendre la grève à partir du 11 avril au matin”, indique la CGT, dans un communiqué.

Le protocole d’accord a ensuite été signé en fin d’après-midi par la CGT et la CFDT, selon la direction et la CGT. Il porte sur des réductions de coûts de transports et de cantine, mais n’accorde aucune augmentation salariale aux ouvriers en grève, qui revendiquaient 300 euros de hausse de salaire.

Les employés de l’usine PSA revendiquaient une hausse de salaire supérieur au 1,6% prévu par l’accord salarial du groupe, considérant que l’augmentation de 1,8% prévu dans les textes n’était pas suffisante. Les grévistes, soutenus par la CGT, Sud et la CFDT, souhaitaient obtenir une augmentation de 300 euros, l’embauche d’intérimaire et le départ à la retraite des plus de 55 ans.

La semaine dernière, FO Métaux a publié un communiqué dénonçant «les revendications démagogiques d’une minorité de salariés» à Aulnay, qui - selon elle - ne pourraient que «donner des arguments supplémentaires aux employeurs pour délocaliser ou fermer des sites, au détriment de l’emploi en France».

La CGT était directement visée,passant outre l’accord salarial signé par la direction avec cinq organisations syndicales (dont FO), qui prévoyait une augmentation générale de 1,6 %, avec un minimum de 26 euros pour les bas salaires. «Ce n’est pas responsable de demander 300 euros», argumente Frédéric Homez, secrétaire général de FO Métaux. «Si vous multipliez cela par le nombre de salariés, on va mettre en péril l’entreprise».

Fait nouveau chez les syndicats ? Après la CFTC-Airbus qui affiche haut et clair privilégier la négociation à des arrêts de travail qui pourraient avoir des conséquences désastreuses sur l’entreprise, c’est désormais FO qui alerte sur les possibles néfastes conséquences de la grève sur le groupe … et ses salariés.

FO se dit aussi concerné par le comportement des grévistes vis-à-vis de ceux qui poursuivent le travail. «C’est difficile pour nos camarades FO d’Aulnay de subir la pression des extrémistes», ajoute Frédéric Homez, sans vouloir en dire plus.

La CFDT considère de but en blanc que la grève est politique. Honnêtement dans le contexte électoral actuel et qui plus est après la visite de Ségolène Royal, on s’en doutait un peu.

Sources : AFP, Libération
avatar
KLEEV



Nombre de messages : 6769
Date d'inscription : 21/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [PDG PSA]Aux armes !!!

Message par Ragazzo57 le Mer 11 Avr 2007 - 16:04

De toute façon, sans vouloir faire de la politique, on pouvait rien attendre d'intelligent de la CGT qui est vraiment un truc de merde. FO a raison : il faut négocier.

Mais bon se mot est absent de la CGT qui dès qu'elle n'est aps d'accord (c'est-à-dire 24/24 7/7) dit : on fait grève !

connaissant le nouveau PDG, 6 semaines d'arrêt c'est de la pure provocation. D'autant plus sur l'usine de montage de la C3 la voiture la plus vendue de Citroën.

Quant à espérer 300€ d'augmentation, y'avait encore plus de chance que Arlette soit élue présidente !

C'est pas du nouveau patron qu'il faut se méfier, mais de la CGT.
avatar
Ragazzo57



Nombre de messages : 8669
Localisation : Moselle (57)
Voitures : Citroën C4
Date d'inscription : 25/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [PDG PSA]Aux armes !!!

Message par Yves le Mer 11 Avr 2007 - 16:30

Exact, c'est de la provoc, mais je doute que le nouveau PDG laisse passer ça, y'a un manque de 13.000 voitures à cause de cette greve...
Y'a un site en trop, moi je sais déjà qui va partir, le terrain du site d'Aulnay ayant été vendu à ADP !
avatar
Yves



Nombre de messages : 1407
Localisation : 75 Intra-Muros
Voitures : *Citroën C5 Sillage Gris Iceland 2,0i 143Ch avec essuie vitre arrière*
Date d'inscription : 22/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [PDG PSA]Aux armes !!!

Message par Ragazzo57 le Mer 11 Avr 2007 - 16:42

D'autant plus que ce site est dans une grande ville, avec les problème d'accès qu'on connait.
avatar
Ragazzo57



Nombre de messages : 8669
Localisation : Moselle (57)
Voitures : Citroën C4
Date d'inscription : 25/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [PDG PSA]Aux armes !!!

Message par KLEEV le Mer 11 Avr 2007 - 17:23

Ragazzo57 a écrit:De toute façon, sans vouloir faire de la politique, on pouvait rien attendre d'intelligent de la CGT qui est vraiment un truc de merde. FO a raison : il faut négocier.

Mais bon se mot est absent de la CGT qui dès qu'elle n'est aps d'accord (c'est-à-dire 24/24 7/7) dit : on fait grève !

connaissant le nouveau PDG, 6 semaines d'arrêt c'est de la pure provocation. D'autant plus sur l'usine de montage de la C3 la voiture la plus vendue de Citroën.

Quant à espérer 300€ d'augmentation, y'avait encore plus de chance que Arlette soit élue présidente !

C'est pas du nouveau patron qu'il faut se méfier, mais de la CGT.


+1
avatar
KLEEV



Nombre de messages : 6769
Date d'inscription : 21/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [PDG PSA]Aux armes !!!

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum